La suce ou le pouce???

La suce ou le pouce???

La succion du pouce ou de la suce est un comportement normal de l’enfant.  L’action de téter est un besoin du nourrisson,  il tète après un bon repas, pour se calmer, pour s’endormir…  Mais cette habitude peut avoir des conséquences si elle perdure trop longtemps.

Conséquences :

  • L’habitude de sucer son pouce ou une suce, peut nuire à la socialisation de l’enfant, car certains bébés très attachés à leur suce, ou pouce, vont  avoir tendance à être plus timides et renfermés sur eux-mêmes.  Même que dans certains cas, l’estime de soi est attaquée car ils sont traités de bébés, montrés du doigt ou se font ridiculiser par les autres enfants de leur âge.

 

  • Il y a des changements très importants dans la façon d’avaler vers l’âge de 3 ans.  Les mouvements utilisés lors de la succion sont remplacés progressivement par la mastication et par une déglutition, l’acte d’avaler,  plus complexe dû à la présence et à l’action des nouvelles dents.  Si le mouvement de succion perdure au delà de trois ans, on pourrait voir des troubles de la parole et de l’élocution, façon de prononcer les mots, ainsi que des problèmes reliés à la déglutition.

 

  • La succion de la suce ou du pouce peut avoir, sur le long terme, des effets néfastes sur les dents, c’est-à-dire, leur malpositionnement, des problèmes de l’occlusion ou même entraîner une malformation de l’arcade dentaire du haut.

Les suces dites « orthodontiques »

D’après les spécialistes, les suces orthodontiques ne sont qu’un coup de marketing.  Sur le long terme, toutes les suces ont les mêmes effets.  Par contre, nous en retrouvons des meilleures que d’autres, tels Orthopro de Playtex et Orthodontic Pacifier par Nuk

https://www.youtube.com/watch?v=geTps2VrD5Q

À quel âge on enlève la suce?

Il est difficile de donner un âge exact pour le sevrage.  La Société canadienne de pédiatrie recommande de commencer le sevrage dès l’âge de 12 mois, par contre, un grand nombre de pédiatre parle de la deuxième année, afin de réduire les risques de problèmes dentaires et d’autres troubles, en particulier celui de l’apprentissage du langage.

Conseils pour se défaire de la suce

L’abandon de la suce ou du pouce, constitue une étape importante pour un enfant, un véritable petit deuil. C’est pourquoi il est essentiel d’être là pour lui pendant cette transition. Voici des trucs pour l’aider peu à peu à abandonner sa suce :

  • Commencer à le sevrer pendant une période calme de l’année, par exemple les vacances. Éviter les moments difficiles, comme un divorce, l’apprentissage de la propreté, la naissance d’un autre enfant…
  • Allez-y progressivement. Au début, on permet l’usage de la suce seulement à la maison. Ensuite, on limite son usage que lorsqu’il est dans sa chambre ou dans son lit. Par la suite, on limite encore la période au moment de la sieste et de l’endormissement le soir. Le jour, lorsqu’il la réclame, détournez son attention et apprenez-lui à combler ce besoin autrement.
  • Évitez de le punir. Ne le comparez pas aux autres enfants qui n’en ont plus besoin et ne la jetez pas à la poubelle devant lui. Par contre, à l’aide d’objectifs établis avec votre enfant, vous pouvez l’amener à la jeter lui-même, en vous assurant qu’il soit fier de s’en débarrasser tellement il est rendu grand.
  • Offrez-lui : « On la jette? On la range? On la dépose sous l’oreiller pour que la fée des dents vienne la chercher? »
  • Récompensez-le. Fabriquez un tableau de récompenses pour souligner ses progrès. Félicitez-le lorsqu’il abandonne sa suce, et dites-lui que vous êtes fier de le voir grandir!
  • Coupez le bout de la suce à l’aide d’un ciseau, par tranches de 1 mm à la fois, pendant quelques semaines. Votre enfant perdra alors le plaisir de téter et s’en débarrassera.
  • Soyez ferme. Si votre enfant demande à ravoir sa suce (et il le fera sûrement), ne cédez pas. Rappelez-lui qu’elle est « partie » et qu’il est grand maintenant.

L’arrêt de la succion du pouce

L’abandon du pouce est plus problématique que la suce, car il est plus compliqué de contrôler son utilisation. Il est donc nécessaire de la « déprogrammer » en lui rappelant régulièrement de laisser son pouce tranquille.

La succion du pouce se fait généralement dans des circonstances particulières : lorsqu’il à de la peine, de la colère, de l’insécurité ou même de la joie. Il est tout de même obligatoire d’intervenir afin d’éviter les complications.

 

  • Reconnaissez les moments où votre enfant a tendance à sucer son pouce, vous pourrez à ce moment, prévenir l’habitude.
  • Essayez de le distraire : vous pouvez lui changer les idées en lui faisant faire des activités pendant lesquelles il devra se servir de ses 2 mains.
  • Expliquez lui les conséquences de cette mauvaise habitude.
  • Accompagnez-le patiemment et fixez des objectifs à court terme. Un calendrier de motivation avec des autocollants peut être utile.