Système d’imagerie Scan

Système d’imagerie Scan

Le Centre dentaire Aldente met au service de la dentisterie le plus récent appareil d’imagerie à faisceau conique: le Scan iCat.

 

Nos dentistes peuvent dorénavant maximiser l’efficacité de leur formation d’expert au moyen d’un appareil de pointe de radiographie. Les images en trois dimensions du Scan iCat permettent de visualiser l’anatomie complète des dents et des articulations temporo-mandibulaires, en relation avec la colonne vertébrale. Grâce aux fonctions avancées du Scan iCat, nos dentistes peuvent au besoin recréer sur place des modèles virtuels 3D ou isoler certaines parties anatomiques. Ils peuvent ainsi rendre des diagnostics relatifs aux sinus, aux dents ou à la morphologie osseuse.

Né de la toute dernière technologie, le Scan iCat émet beaucoup moins de radiations que les scans classiques et ne cause aucune distorsion de l’image (comme les radiographies panoramiques le font). La radiographie effectuée en vingt secondes seulement fournit au dentiste expert un cliché riche en renseignements. Ce dernier peut ensuite faire parvenir les données au dentiste référent, et même par la suite les faire analyser par un radiologiste s’il le désire!

Le Scan iCat est un outil exceptionnel, car il ne requiert aucune préparation particulière et procure au dentiste des renseignements d’une exactitude époustouflante et indispensable pour poser un diagnostic précis.

Pourquoi la radiographie 3D

Pour planifier l’installation d’implants dentaires, il est souvent nécessaire d’obtenir des informations supplémentaires qui ne sont malheureusement pas disponibles avec la radiographie en 2D traditionnelle, soient:

  • La quantité et la densité de l’os alvéolaire dans les trois dimensions (hauteur, largeur et profondeur).
  • La position et l’anatomie des sinus maxillaires pour les implants à la mâchoire supérieure.
  • La position précise du nerf alvéolaire inférieur pour les implants à la mâchoire inférieure.

 

Comment ça fonctionne?

Lorsque les capteurs de l’appareil radiographique terminent l’acquisition des données, celles-ci sont ensuite acheminées vers un ordinateur qui comprend un logiciel qui permet de compiler et de reconstruire des données afin de produire les différents vues disponibles. Ce même logiciel permet également d’accéder à une multitude de fonctionnalités et d’outils dont le dentiste peut se servir pour étudier les données recueillies et planifier la chirurgie implantaire. Une seule radiographie tri-dimensionnelle peut générer des centaines d’images.

La qualité des images obtenues par les radiographies volumiques est nettement supérieure à celle obtenue par des appareils à radiographie 2D traditionnelles.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).